Quimper. Cummins : blocage reconduit cette nuit

13/05/2009 18:04

 

Depuis 4H30 ce matin, des feux de palettes et de pneus bloquent les entrées et sorties de camions à Cummins Filtration, Quimper. Ce mouvement, à l'initiative de la CGT se déroule alors que vient de se tenir, à 10 h, une réunion entre Direction et représentants du personnel. Aucun accord n'en est sorti. Reprise des discussions à 14 h.

Aucun camion n'entre dans Cummins Filtration ou n'en sort  depuis ce matin 4H30 . A l'initiative de la CGT, une soixantaine de salariés bloquent les entrées par des feux de palette. Seul le personnel peut pénétrer dans l'établissement où s'est tenue à partir de 10 heures une réunion entre Direction et représentants du personnel. 

"La direction veut discuter, nous nous voulons négocier"

A l'ordre du jour : le dispositif d'accompagnement du plan de sauvegarde de l'emploi. La CGT devait y réclamer l'octroi d'une prime de 2.000 € par salarié, correspondant aux efforts de polyvalence et de flexibilité fournis pas les salariés depuis six mois. A 10 h 40, la réunion a été interrompue, sans qu'un accord ait pu être trouvé. "La direction veut discuter, nous nous voulons négocier le plan social", a indiqué Franck Couton,délégué CGT, à la sortie de la salle de réunion. 

La CGT quitte la table des négociations...
Une nouvelle rencontre était prévue cet après-midi à 14 h. Au bout de dix minutes, les représentants de la CGT ont quitté la salle. Avant toute négociation, ils voulaient obtenir une prime de 2.000 € par salarié pour les efforts de polyvalence et de flexibilité consentis au cours des six derniers mois. Refus net de la direction. La réunion s'est donc poursuivie avec un seul représentant de la CFDT et la CFE-CGC.

... suivie dix minutes plus tard des autres syndicats
Pas pour longtemps. Dix minutes plus tard, les délégués de la CFDT et de la CFE-CGC quittaient à leur tour la réunion. Sans plus d'avancée. La CGT annonce aujourd'hui que le blocage de l'usine continuera cette nuit et demain, jusqu'à ce que la direction recontacte le syndicat.

L'entreprise tourne déjà au ralenti depuis l'annonce, jeudi, de 85 suppressions de postes dont 58 licenciements.

 

 

http://www.letelegramme.com/une/quimper-cummins-blocage-reconduit-cette-nuit-diaporama-04-05-2009-360073.php

—————

Précédent