Quand la colère s'exprime chez Leclerc

26/05/2009 17:48

 

Quand la colère s'exprime chez Leclerc

Un petit chapiteau abritant la rayon jardinage du magasin a été en partie brûlé. Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre le sinistre.
Un petit chapiteau abritant la rayon jardinage du magasin a été en partie brûlé. Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre le sinistre.

Dans la nuit de lundi à mardi, après une manifestation qui avait rassemblé quelque 250 producteurs de lait devant la préfecture à l'appel de l'union départementale des syndicats d'exploitants agricoles, un groupe d'environ 80 personnes, donc certaines étaient selon des témoins « encagoulés et vêtus de capuches », ont commis des dégradations à l'entrée de l'hypermarché Leclerc de Gourvily, à la sortie nord de Quimper. Ils ont mis le feu à un petit chapiteau abritant un rayon jardinage sous le parking métallique du magasin. Une porte d'entrée a été pulvérisée. Après être entrées par les portes latérales du magasin, ces personnes ont, selon le vice-procureur Jean-Pierre Ollivaux, qui s'est rendu sur place au petit matin « renversé du matériel électroménager, cassé les vitrines d'un kiosque à bijoux et brisé des vitres. » Des faits qui ont « traumatisé » certains membres du personnel. La direction n'a pas souhaité communiqué sur ce sujet, se contentant de faire répondre que « la procédure suivait son cours. »

 

 
Ouest-France
mercredi 20 mai 2009

—————

Précédent