La police grecque confirme les arrestations des deux anarchistes italiens et grecs Alfredo Bonanno et Christos Stratigopoulos.

03/10/2009 17:08

 

 

 

 

L’antiterrorisme grec est déjà sur le coup.

 

Les deux anarchistes auraient été arrêtés suite à un braquage à main armée à Trikala (en Thessalie). Il aurait eu lieu à 10h35 du matin. Camouflé d’une perruque, d’une moustache, de verres épais de myopie et d’un chapeau de jockey, Christos Stratigopoulos serait entré dans la banque munit d’un revolver et aurait libéré 46 900 euros de la banque.

Selon la presse grecque, il aurait alors donné l’arme et le butin à Alfredo Bonanno avant de fuir au volant d’une voiture de location. Christos sera arrêté 20 minutes plus tard sur l’un des barrages établis par la police à 6 km sur l’autoroute Trikala-Kalampaka. Alfredo sera arrêté lui, après que la police ait trouvée l’arme et le butin du braquage. La police s’appuierait également sur le témoignage d’une balance ayant assisté au braquage.
Attention cependant, car il s’agit la des constructions policières relayées par les médias.

Les deux accusés ont été amenés devant le procureur pour être interrogés.
Selon la presse italienne, "l’antiterrorisme international" aurait été mis en alerte.

Il y a des myriades de façons d’exprimer une solidarité agissante avec ces deux compagnons anarchistes et tous ceux actuellement séquestrés par l’État grec pour taire des pratiques dont la généralisation pourrait lui être fatale.

—————

Précédent